4eme arrondissement Ile de la cité & Ile Saint-Louis Vestiges architecturaux

La porte de l’Hôtel Hesselin

belier-porte-hotel-hesselin

24 quai de Béthune, 4ème

Face à la Seine sur l’île Saint-Louis, la porte de l’immeuble des années 30 au niveau du 24 Quai de Béthune est le seul vestige d’un hôtel particulier, aujourd’hui disparu. L’Hôtel Hesselin a été édifié au XVIIème siècle pour Louis Hesselin, maitre d’hôtel du Roi Louis XIII, chorégraphe des ballets de la cour et surintendant des plaisirs de sa majesté… La porte d’entrée, était un chef-d’oeuvre de menuiserie avec ses ornements en béliers. Elle a été réalisée par l’architecte Etienne Le Hongre, auteur de plusieurs sculptures du Parc et des jardins du Château de Versailles. En 1930, Helena Rubinstein, industrielle polonaise vivant au Etats-Unis et fondatrice d’une société cosmétique, racheta l’immeuble et déposa un permis de construire 3 ans plus tard. Malgré les levées de boucliers de la Commission du Vieux Paris et du conseiller municipal du 4ème arrondissement contre la destruction de l’immeuble et pour la préservation de l’aspect de l’île Saint-Louis, L’hôtel fut rasé le 2 juin 1934. Plusieurs éléments en revanche ont été conservés : balcon d’angle, quelques peintures de la cage d’escalier, la fontaine de la cour, un décor à arcature et la porte d’entrée en bois. L’immeuble que l’ont voit aujourd’hui, construit à la place de l’Hôtel Hesselin, n’a conservé que la porte d’entrée de l’ancien édifice. Les autres décorations, pourtant inscrites à l’Inventaire supplémentaire des Monuments Historiques ne sont plus visibles aujourd’hui.

+ d’infos : paris-sorbonne.fr (Hôtel Hesselin)

porte-hotel-hesselin

Dessin de l'Hôtel Hesselin par Jean Marot - ibliothèque d'Art et d'Archéologie de l'Université de Paris (Fondation Jacques Doucet).

Dessin de l’Hôtel Hesselin par Jean Marot – Bibliothèque d’Art et d’Archéologie de l’Université de Paris (Fondation Jacques Doucet).

A propos de l'auteur

Gino

Gino

Ma soif de savoir et de curiosité m'a poussé à découvrir Paris d'une autre façon, à travers ces petits vestiges, trop souvent ignorés, qui, pourtant, font partie intégrante du patrimoine de la ville et racontent des histoires passionnantes, parfois tragiques, parfois loufoques.

Aujourd'hui, 228 vestiges découverts !