4eme arrondissement Ile de la cité & Ile Saint-Louis Vestiges de guerre

Trace d’obus à l’Hôtel Dieu

impact-obus-hotel-dieu

Face au 15, rue d’Arcole, 4ème

Le 19 août 1944, au matin, les résistants de la FFI prirent le contrôle de la préfecture de police de Paris, connexe à l’Hôtel Dieu. Ils y installèrent leurs quartiers et hissèrent le drapeau français sur le toit du bâtiment sans rencontrer la moindre résistance. Le même jour, à 14h30, les allemands décidèrent de les déloger et envoyèrent des renforts avec de l’armement lourd (mitraillettes, canons et deux chars Panther). L’un des chars emprunta la rue d’Arcole et, sentant une menace du côté du portail de l’Hôtel Dieu, tira deux obus de calibre 88 mm qui terminèrent leur course sur la façade latérale du même bâtiment. Les traces d’impacts sont encore visibles face au 15 de la rue d’Arcole (les photos présentent l’impact principal, l’autre se situant plus en haut sur l’arête du bâtiment).

impact-obus-facade-hotel-dieu

Impact d’obus visible face au 15 rue d’Arcole.

+ d’infos : L’humanité.fr (19 août 1944 : Le peuple de Paris se soulève)

A propos de l'auteur

Gino

Gino

Ma soif de savoir et de curiosité m'a poussé à découvrir Paris d'une autre façon, à travers ces petits vestiges, trop souvent ignorés, qui, pourtant, font partie intégrante du patrimoine de la ville et racontent des histoires passionnantes, parfois tragiques, parfois loufoques.

  • Deborah

    Hello

  • Gustavo Manzanas

    Aussi incroyable que cela peut être l’impact d’un tir du pistolet mythique Krup 88 mm encore.

Aujourd'hui, 228 vestiges découverts !