Attentats de Charlie Hebdo : ne jamais oublier
Allée Verte, Paris, 75011
0
Aucun vote pour le moment

Attentats de Charlie Hebdo : ne jamais oublier

Accès: 
Libre et gratuit
De quand date le vestige ? : 
7 janvier 2015
L'Histoire du vestige : 

Triste jour anniversaire nous renvoyant à cet événement tragique du 7 janvier 2015 qui a ému le monde entier. Cédric et moi-même avons été très affectés par ces horreurs comme des millions de Français parce que la liberté d’expression (particulièrement le droit au blasphème) et les valeurs de la République ont été atteintes, parce que des innocents ont été froidement assassinés au cœur de Paris, capitale de la France et de la démocratie. Encore sous le choc des attentats du 13 novembre, nous ne pouvions pas passer à côté de cette date anniversaire et souhaitions, à notre manière, apporter une modeste contribution au devoir de mémoire afin de ne pas oublier, ne jamais oublier…


Il est 10h, le 7 janvier 2015, lorsque la réunion de rédaction de Charlie Hebdo débute, comme chaque mercredi. A 11h20, deux hommes cagoulés, vétus de noir et armés d’une kalachnikov font irruption au n°6 de la rue Nicolas Appert. Constatant qu’ils se situent à la mauvaise adresse, il se rendent au n°10. Après avoir touché mortellement un agent d’entretien à l’accueil, ils montent au 2ème étage, à la salle de rédaction en compagnie d’une dessinatrice de Charlie Hebdo qui leur ouvre la porte, fermée par un code d’accès. Ils ouvrent le feu sur l’équipe de rédaction et tuent 10 personnes dont les dessinateurs Cabu, Charb, Honoré, Tignous et Wolinski. En quittant le bâtiment, un échange de tir s’engage dans l’Allée Verte avec une patrouille de police dépêchée sur place (les deux impacts de balles retrouvés sur place (photos ci-dessous) proviennent de la fusillade de l’Allée Verte). Aucun blessé n’est à déplorer, mais une troisième fusillade éclate quelques minutes plus tard boulevard Richard Lenoir, blessant Ahmed Mérabet, gardien de la paix d’un commissariat du 11ème, qui sera ensuite abattu froidement au sol, d’une balle dans la tête. Quelques jours plus tard, le 10 et 11 janvier, 4 millions de personnes descendent dans la rue pour participer aux « marches républicaines » qui restent à ce jour le plus grand rassemblement de l’histoire moderne du pays.

Durant cette semaine de commémoration des attentats, des plaques en mémoire aux victimes de Charlie Hebdo ont été placées sur la façade de l’immeuble au 10 rue Nicolas Appert et à l’endroit où Ahmed Merabet a été assassiné, boulevard Richard Lenoir (accompagnées d’une très belle fresque en hommage au policier, signée de l’artiste de rue, C215). Bien évidemment, nous n’oublions pas les victimes de l’Hyper Cacher, de Montrouge et de Fontenay-aux-Roses qui ont également péri lors de ces attentats.

+ de photos : 
2ème impact de balle visible toujours dans l’Allée Verte
Impact de balle visible dans l’Allée Verte
Impacts de balles dans l’Allée Verte, perpendiculaire à la rue Nicolas Appert
Plaque commémorative posée à l’entrée de l’immeuble au 10 rue Nicolas Appert
Boulevard Richard Lenoir où une gerbe a été déposée et une plaque commémorative installée en mémoire à Ahmed Mérabet, policier tué durant les attentats de Charlie Hebdo.
Fresque réalisée par l’artiste de rue C215 en mémoire à Ahmed Mérabet
Entrée de l’immeuble de Charlie Hebdo, au 10 rue Nicolas Appert
Place de la République le 11 janvier 2015
Centre Pompidou
Partagez: 

Un commentaire ?

Photos
Plus d'information
  • Les fichiers doivent peser moins de 1 Mo.
  • Extensions autorisées : png gif jpg jpeg.