Ville lumière

Les vestiges d'éclairage public à gaz ou à l'huile éparpillés dans la capitale prouve que Paris n'a pas attendu l'électricité pour s'éclairer. Paris justifie son rang de Ville Lumière, non pas par choix esthétique mais pratique . Gilbert Nicolas de la Reynie, alors nommé tout premier lieutenant général de police de Paris, en mars 1667, décida d'enrayer la criminalité grandissante dans la ville en mettant en place un éclairage public dans les rues, ruelles et impasses afin de dissuader les rôdeurs et criminels d'agir en tout impunité. Les premières lanternes d'éclairage public sont ainsi installées dans la ville de Paris et quelques mois après l'ordonnance, 2 736 lanternes à mèche charbonnée sont posées et 912 rues éclairées dans Paris. En 1744, l'ingénieur français Dominique-François BOURGEOIS (aussi appelé Bourgeois de Châteaublanc) met au point l'éclairage à l'huile via des lanternes à réverbère. La mèche, en coton encirée, est plongée dans de l'huile de tripes, et placée sous un réflecteur argenté qui redirige la lumière en direction du sol. Son système sera récompensé par l'Académie des sciences 20 ans plus tard et deviendra durant les 30 années qui suivirent le seul mode d'éclairage public de la ville de Paris. Deux vestiges rappelant cette époque subsistent encore dans la capitale : 14 rue des Trois-Portes et 8 & 10 rue des Grands Augustins.

L'éclairage public au gaz, dont un grand nombre de vestiges existent encore aujourd'hui, n'arriva qu'en janvier 1829 : la place du carrousel fut le premier espace public à bénéficier de ce type d'éclairage, venant ensuite la rue de Rivoli, rue de la Paix puis la Place Vendôme. Entre 1830 et 1850, un grand nombre de réverbères à huiles sont remplacées par des lanternes éclairées au gaz. Dans les années 1840, la moitié de la ville de Paris est éclairée au gaz. Durant la seconde partie du 19ème siècle, de nombreux becs à gaz voient le jour sous différentes formes fournissant une flamme d'allure différence, certains garantissant une flamme plus intense que d'autres, d'autres sont plus économiques. Les innovations se succédèrent jusqu'à l'arrivée de l'éclairage électrique, fin du 19ème siècle.

Découvrez les derniers vestiges

Les dernières traces du passé de ce lieu.