Ancien cabaret « Au Croissant » de lune

Date : 1730

Si vous vous baladez du côté de la rue Montorgueil, vous pourrez admirer les traces d’anciens cabarets, auberges et boutiques qui entre le 13ème et le 19ème siècle, profitaient de la proximité du grand marché des Halles pour attirer les visiteurs et les mareyeurs qui livrait huitres et poissons depuis les ports de Normandie. Au n°9, vers la Pointe de Sainte-Eustache, vous découvrirez une jolie sculpture en forme de croissant de lune sur fond de volutes, trônant à l’entrée de la façade datant de 1730.  Ce vestige est le seul élément de décor du célèbre cabaret « Au Croissant » qui, au 17ème siècle aurait appartenu à un dénommé Cyprien Hervet, docteur en médecine (revendu en 1681). Il aurait été fréquenté notamment par Giacomo Casanova de Seingalt, aventurier vénitien et grand séducteur de son époque.

A VOUS DE JOUER

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A propos de l’auteur : Cédric

Contributeur sur Brèves d’Histoire depuis 2016

Cédric

Passionné par Paris et son histoire, je découvre la ville au fil de mes balades depuis 6 ans et depuis 1 an à travers la vision de l'objectif de mon appareil photo. A 39 ans, je reste fasciné par les lieux magiques que recèle Paris et dont je ne me lasse pas.

image/svg+xml