Graffiti profane révolutionnaire

Date : 1871

République française ou la mort

Voilà ce qu’on peut lire sur le 2nd pilier droit de la nef à l’intérieur de l’église Saint Paul Saint-Louis. Ce slogan révolutionnaire est un vestige datant des événements de la commune de Paris en 1871. Presque invisible à l’œil nu, il faut appuyer son regard sur le second pilier pour discerner les écritures. Malgré les efforts consentis par un sacristain dévoué pour effacer le graffiti profane, l’inscription est toujours présente aujourd’hui. Même l’application d’un produit décapant en 2005 n’a pu venir à bout de la substance acide qui avait attaqué la pierre en profondeur… A croire que ce cri de colère était destiné à rester à jamais gravé dans la pierre, comme un témoin silencieux de l’Histoire de France.

A VOUS DE JOUER

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7Passage Saint-Paul, Paris-4E-Arrondissement
Voir l'itinéraire
Accès via l'Eglise Saint Paul Saint-Louis : Lun. - Dim. : 8:00 - 20:00

A propos de l’auteur : Gino

Rédacteur et créateur de Brèves d’Histoire

Ma soif de savoir et de curiosité m'ont poussé à découvrir Paris d'une autre façon, à travers ces petits vestiges, trop souvent ignorés, qui, pourtant, font partie intégrante du patrimoine de la ville et racontent des histoires passionnantes, parfois tragiques, parfois loufoques.

image/svg+xml