Détails
  • Lieu-dit :

    Jardin d'agrément de la Mairie de Fleurey-sur-Ouche

  • Adresse :

    1 Rue du Sophora, 21410 Fleurey-sur-Ouche

  • Date/période du vestige :

    18ème siècle

  • Droit d'accès :

    Gratuit

Accessible
Accessible sans restriction aujourd’hui
  • Lundi

    Accessible sans restriction

  • Mardi

    Accessible sans restriction

  • Mercredi

    Accessible sans restriction

  • Jeudi

    Accessible sans restriction

  • Vendredi

    Accessible sans restriction

  • Samedi

    Accessible sans restriction

  • Dimanche

    Accessible sans restriction

  • 20 septembre 2020 2 h 55 min

Description

Il y a quelques années seulement, un vaste et beau parc propriété du Vieux Logis se tenait là, afférente à la maison de mes parents. Aujourd'hui, seul le portail d'entrée se tient debout avec sa grille en fer forgée datant du 18ème siècle et donnant sur un nouveau lotissement de 35 logements datant de 2010, symbole du renouvellement urbain du village.

Emplacement des demeures remarquables de Fleurey-sur-Ouche pendant la Révolution. La croix rouge indique l'emplacement du portail d'entrée du parc du Vieux Logis.
Le portail en fer forgé du 18ème siècle, symbolisant l'entrée de l'ancienne propriété du Vieux Logis

Le site marque également l'emplacement d'un arbre quadricentenaire, un Sophora des Indes, au milieu d'un jardin d'agrément ouvert sur la nouvelle mairie de Fleurey-sur-Ouche (scandale architectural mais c'est un autre sujet) et d'un mur d’enceinte en pierres sèches présents aux abords de la ZAC (zone d'aménagement concertée) du Clos Sophora.

Le Sophora des Indes pendant les travaux d'installation du jardin d'agrément afférent à la mairie de Fleurey-sur-Ouche

En 1982, mes parents s'installent au 17 grande rue du haut, à une porte du Clos Sophora qui s'appelait à l'époque le Clos Barbié, s'étalant sur plus de 2 hectares. Le domaine Barbié, situé juste en face du clos, est revendue début 2000 et séparé du jardin après le décès de sa propriétaire. Le domaine Barié est une ancienne maison de maître ayant appartenu au célèbre poète Lamartine (tout comme le Château de Montculot,  situé à Urcy, un village avoisinant). Mon père a eu la chance de visiter la maison qui possède 2 caves à 2 niveaux différents accessibles par des marches taillées dans la roche à 6 mètres sous le niveau de la rue, à proximité d'une source d'eau qui, selon les dires de Denis barbié, le fils de la propriétaire, rejoindrait la rivière du Suzon , sous-affluent du Rhône.

Domaine Barbié, situé en face du Clos Sophora - Google Street View

Le Clos, dont il ne reste que la grille et le Sophora fut créé par le jardinier Lenôtre. Dans les années 80, Mme Barbié avait montré à mon père des restes d'aménagement végétal comme des pierres de roches taillées en toupie, enfouies en partie dans le sol et matérialisant les haies de buis décorant le jardin à l'époque de Louis XIV. Mon père m'a confié également que ces pierres avaient été retirées de leur emplacement au moment des travaux préliminaires du nouveau lotissement, tout comme plusieurs grands platanes. Ces derniers dataient probablement de la création du jardin, plantées en ligne et longeant la maison de mes parents où se trouvent aujourd'hui le parking visible depuis la grande rue du haut.

Le jardin d'agrément de la mairie de Fleurey-sur-Ouche avec, en fond, le portail en fer forgé du 18ème siècle.

Denis Barbié fit des fouilles (discrètes) autour de chez lui et raconta à mon père que l'ancienne muraille qui entourait jadis Fleurey-sur-Ouche passait dans leur propriété. Des restes se trouvaient encore sous terre, au niveau du 2eme parking du Clos Sophora. Il n'eut pas le temps nécessaire de continuer les fouilles puisqu'après le décès de sa mère, la mairie du village préempta clos et maison.

Sources
  • http://www.fleurey-patrimoine.fr/
  • https://www.bafu.fr/zac-le-clos-du-sophora-des-indes-136.html
  • Mon père ;)
mood_bad
  • Pas encore de commentaire. Soyez le premier !
  • Ajouter un avis