L’étuveuse du Crédit Municipal

Période : 19ème siècle

Anciennement appelé « Mont-de-piété », venant de l’Italien monte di pietà (littéralement crédit de pitié), le Crédit Municipal de Paris est le plus vieil établissement financier de la ville. En activité depuis 1637, cette institution a la fonction de prêteur sur gage, une sorte de crédit accordé en échange d’un objet de valeur. Ce prêt représente 50 à 70% de la valeur du bien sur le marché des enchères publiques. Le Crédit Municipal de Paris, situé au 55 rue des Francs-Bourgeois, est composé d’une salle de ventes et d’une salle de dépôt (quelques succursales sont également implantées dans plusieurs arrondissements de la capitale). L’établissement a également conservé et exposé dans une salle à l’accueil un témoin d’une partie de l’histoire du lieu : la machine à vapeur servant autrefois à étuver les matelas que les Parisiens déposaient en gage. Au XIXème siècle, il était courant d’engager des matelas et sous le second empire, on en comptait plus de 15 000. Afin d’éviter toute contamination, chacun d’eux, en plus de certains accessoires de literie comme des oreillers ou des traversins étaient, par précaution, soigneusement désinfectés dans cette étuve avant d’être rangés dans des magasins.


Je remercie particulièrement la responsable culturelle du Crédit Municipal qui a eu la gentillesse de me faire découvrir un précieux vestige situé dans l’une des cours intérieures, fermée au public : la porte en bois du couvent des Blancs-Manteaux, démoli en 1936.

A VOUS DE JOUER

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

55Rue des Francs Bourgeois, Paris
Voir l'itinéraire
Crédit Municipal de Paris – accueil Attention, accès durant les Journées Européennes du Patrimoine.

A propos de l’auteur : Victor

Rédacteur et créateur de Brèves d’Histoire

Victor

Ma soif de savoir et de curiosité m'ont poussé à découvrir Paris d'une autre façon, à travers ces petits vestiges, trop souvent ignorés, qui, pourtant, font partie intégrante du patrimoine de la ville et racontent des histoires passionnantes, parfois tragiques, parfois loufoques.

image/svg+xml