Ancienne brûlerie de café Saint-Jacques

Date : fin du 18ème siècle

Au 9 rue de l’Estrapade se tient une ancienne brûlerie de café fermée vers 1970 et arborant encore, sur le portail d’entrée, le monogramme « BSJ » (brûlerie Saint-Jacques) et, en saillie du bâtiment, une enseigne originale rappelant l’activité du commerce. A l’origine, c’est Claude-Philippe Cusset, bourgeois lyonnais, qui décida en 1784-1785 de se faire construire un hôtel particulier, qu’il nomma Maison Cusset et qui deviendra la brûlerie Saint-Jacques pendant de longues décennies. Le bâtiment aux façades ocres fut restauré en 1980 et se situe sur le fossé de l’enceinte de Philippe Auguste. Il est aujourd’hui classé monument historique et est inscrit dans l’inventaire supplémentaire des façades et toitures.

2 reviews

  1. Je me promenais par là et j’ai remarqué la façade est l’enseigne. Et bien, merci de ces explications.

    1. Avec plaisir !

A VOUS DE JOUER

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l’auteur : Victor

Rédacteur et créateur de Brèves d’Histoire

Victor

Ma soif de savoir et de curiosité m'ont poussé à découvrir Paris d'une autre façon, à travers ces petits vestiges, trop souvent ignorés, qui, pourtant, font partie intégrante du patrimoine de la ville et racontent des histoires passionnantes, parfois tragiques, parfois loufoques.

image/svg+xml