Détails
  • Lieu-dit :
    A droite de l'entrée de la Cartoucherie de Vincennes
  • Adresse :
    2 Route Du Champ De Manœuvre
  • Date/période du vestige :
    19eme ou 20ème siècle
  • Droit d'accès :
    Gratuit
Accessible
Accessible sans restriction aujourd’hui
  • Lundi

    Accessible sans restriction

  • Mardi

    Accessible sans restriction

  • Mercredi

    Accessible sans restriction

  • Jeudi

    Accessible sans restriction

  • Vendredi

    Accessible sans restriction

  • Samedi

    Accessible sans restriction

  • Dimanche

    Accessible sans restriction

  • 18 avril 2024 14 h 34 min

Description

La Cartoucherie de Vincennes est un haut lieu de culture et d'histoire, niché au cœur du bois de Vincennes qui ne manque pas de piquant. Ce qui était autrefois une fabrique de munitions et de poudre à canon, est aujourd'hui un véritable nid douillet pour les théâtres et compagnies artistiques. Mais, entre deux rideaux qui se lèvent, ce qui intrigue vraiment toi, cher visiteur, c'est cette mystérieuse structure en béton en forme de casemate à l'entrée du site, Route du Champ de Manœuvre à Vincennes. Alors, enfile tes lunettes d'inspecteur et sors ta loupe, il est temps de démêler les fils du passé pour résoudre l'énigme de cette étrangeté. Important, pour y accéder, je te conseille de te garer dans le parking de la Cartoucherie 2ème entrée à droite après le vestige. Balade-toi le long du chemin qui entoure la Cartoucherie de Vincennes et tu tomberas nez-à-nez avec cette curiosité des plus insolites.

Une des entrées de la Cartoucherie Route du champ de manœuvre avec, à droite, notre étrange vestige.

Des origines militaires, rien de moins banal

Fondée en 1874 après la guerre franco-prussienne, la Cartoucherie de Vincennes avait pour mission de renforcer la défense de Paris. Entourée de fossés et d'un mur d'enceinte, elle abritait plusieurs bâtiments dédiés à la fabrication et au stockage des munitions. La Cartoucherie a joué les gros bras pendant les deux guerres mondiales en fournissant des obus aux armées françaises et alliées. Pendant la Seconde Guerre mondiale, elle fut occupée par les Allemands, qui y installèrent des batteries anti-aériennes et des bunkers pour protéger le site. Un vrai nid d'espions, n'est-ce pas ?

La mystérieuse casemate : héritage de l'occupation allemande ?

Chut, c'est un secret ! La présence de cette structure en béton en forme de casemate à l'entrée de la Cartoucherie pourrait être un vestige de l'occupation allemande durant la Seconde Guerre mondiale. Les Allemands ont construit de nombreuses fortifications, y compris des bunkers et des casemates, pour protéger leurs installations militaires. Alors, on se demande si cette casemate n'aurait pas été construite à cette époque pour jouer les gros bras et impressionner la galerie.

Une autre hypothèse : un ancien rempart de protection ?

Une autre hypothèse, moins explosive mais tout aussi intrigante, serait que la casemate ait été construite à une époque antérieure, dans le cadre des dispositifs de défense initiaux de la Cartoucherie, fin 19ème. Étant donné que le site était destiné à la fabrication et au stockage de munitions, il est plausible que des structures de protection aient été mises en place pour sécuriser les lieux. Un peu comme les gardes du corps des stars, tu vois ?

Un mystère en béton : un vestige de l'exposition coloniale de 1931 ?

Au centre, une peinture de l'exposition coloniale de 1931, véridique ou simple copie funeste ?

Une autre hypothèse intéressante vient pimenter notre enquête : et si la casemate était un vestige de l'exposition coloniale de 1931 ? Il est vrai qu'une peinture à l'intérieur de la structure fait référence à l'exposition coloniale de 1931, mais une photo datant de 1928 montre l'entrée de la Cartoucherie sans la fameuse casemate. Cette information jette un pavé dans la mare de nos suppositions à moins que cette structure ait été déplacée et installée à l'entrée du site côté Route du champ de Manœuvre ? L'exposition coloniale de 1931 a eu lieu dans le bois de Vincennes, et certains éléments architecturaux pourraient avoir été ajoutés au paysage à cette occasion. Ainsi, la casemate en béton pourrait être un témoin silencieux de cette époque controversée, où les puissances coloniales mettaient en scène leur domination sur les peuples assujettis. Un indice supplémentaire pour les fins limiers de l'histoire, qui devront creuser encore pour démêler le vrai du faux dans cette énigme en béton armé.

La curiosité et la découverte, ou l'art de fouiner

Quelle que soit l'origine exacte de cette mystérieuse casemate, elle témoigne du riche passé militaire et industriel de la Cartoucherie. Elle rappelle l'importance de préserver et de valoriser notre patrimoine, même si certaines questions restent sans réponse. Comme on dit, les secrets sont bien gardés !
La mystérieuse casemate en béton apporte une touche d'intrigue et d'énigme à cet endroit unique. Alors, si tu es de passage dans le bois de Vincennes, n'hésite pas à t'arrêter à la Cartoucherie pour t'imprégner de son atmosphère si particulière et, peut-être, percer le mystère de cette énigmatique casemate en béton. Et qui sait ? Peut-être que, entre deux éclats de rire et un brin de sarcasme, tu deviendras un fin connaisseur de l'histoire des lieux, prêt à épater tes amis avec des anecdotes croustillantes et surprenantes. Si jamais tu as la moindre information officielle à propos de notre mystérieuse structure en béton, fais-nous le savoir dans les commentaires s'il te plaît !!!

 

  • Pas encore de commentaire. Soyez le premier !
  • Ajouter un avis