Inscriptions en strates

Date : 1826

Sur l’extrémité du mur gauche de l’entrée de la galerie Vivienne se trouvent des couches successives de peintures de teintes différentes. Des restaurateurs ont eu la curiosité de gratter le mur et de dévoiler les affichages cachés par les couches de peintures plus récentes depuis l’inauguration de la Galerie en 1826 jusqu’à aujourd’hui. Une façon étonnante de remonter le temps…

A VOUS DE JOUER

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l’auteur : Gino

Rédacteur et créateur de Brèves d’Histoire

Ma soif de savoir et de curiosité m'ont poussé à découvrir Paris d'une autre façon, à travers ces petits vestiges, trop souvent ignorés, qui, pourtant, font partie intégrante du patrimoine de la ville et racontent des histoires passionnantes, parfois tragiques, parfois loufoques.

image/svg+xml