Base d’une tour de l’enceinte Philippe Auguste au Crédit Municipal

Période : moyen-âge

Accordez-vous un moment de détente sur la terrasse de la Cour Théophraste-Renaudot et observez la base de la tour accolée au bâtiment du Crédit Municipal. Ce vestige datant du moyen-âge est l’une des tours de l’enceinte de Philippe Auguste découverte en 1880 lors de la démolition d’une maison, acquise par le Crédit Municipal en 1877. Paul Gallois, alors architecture des édifices du Crédit Municipal, contesta l’origine du vestige et voulut la démolir avant que Théodore Vacquer, archéologue français de renom, à l’origine de découvertes importantes dans la capitale (comme les arènes de Lutèce en 1869) ne s’oppose fermement à sa destruction en authentifiant l’identité de la tour. Paul Gallois garda la base de la tour dans ses projets de construction en surélevant l’édifice de quelques mètres par une autre tour décorative en brique rouge. Les courtines reliées à la tour furent retirées pour être reconverties en escalier reliant les magasins du Crédit Municipal (bâtiment actuel accolé à la tour). La presse cria au scandale : une telle tour ne pouvait être transformée « en cheminée d’usine », il serait préférable de « jeter à bas les huit mètres encore debout » plutôt que de la voir transformée ainsi. La Commission du Vieux Paris tempéra ces propos en avançant que le vestige s’intégrait bien dans le paysage contemporain et « tient par sa restauration un air de jeunesse ».

Juste avant de rejoindre la rue des Francs-Bourgeois (au niveau du n°57), vous pourrez observer un vestige vieux de 4 siècles, un fragment de façade de l’Hôtel de Novion, considéré, dès la fin du 19ème siècle, comme le bâtiment de son époque le plus abouti architecturalement !

A VOUS DE JOUER

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

55Rue des Francs Bourgeois, Paris
Voir l'itinéraire
Accès via la cour Théophraste-Renaudot Attention à bien vérifier les horaires d'ouverture de la cour.

A propos de l’auteur : Victor

Rédacteur et créateur de Brèves d’Histoire

Victor

Ma soif de savoir et de curiosité m'ont poussé à découvrir Paris d'une autre façon, à travers ces petits vestiges, trop souvent ignorés, qui, pourtant, font partie intégrante du patrimoine de la ville et racontent des histoires passionnantes, parfois tragiques, parfois loufoques.

image/svg+xml