Traces de modernisation de l’ancien Paris

Période : 19ème siècle

Sur la façade d’un ancien hôtel datant du XVIème siècle se présente une plaque émaillée symbolisant la modernisation de Paris au tournant du XIXème siècle : « Maison salubre Tout à l’égout ». Au hasard des rues de la capitale, on peut découvrir ces traces d’une société qui s’industrialise : arrivée du gaz, de l’eau potable à tous les étages, de l’électricité ou du tout-à-l’égout qui révolutionne la vie des parisiens. L’insalubrité diminue et Paris devient une cité moderne. Il faut, en effet, attendre le XIXème siècle pour que l’hygiène publique devienne un vrai sujet de société et que les premiers réseaux d’eau potable et de tout-à-l’égout fassent leur apparition. Le progrès dans la technique de l’adduction de l’eau (le fait d’acheminer l’eau depuis sa source à travers un réseau de conduites ou d’ouvrages architecturaux) permet d’accélérer le nettoyage de l’espace public mais aussi d’équiper les ménages les plus aisés.

A VOUS DE JOUER

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9Rue Beautreillis, Paris
Voir l'itinéraire

A propos de l’auteur : Gino

Rédacteur et créateur de Brèves d’Histoire

Ma soif de savoir et de curiosité m'ont poussé à découvrir Paris d'une autre façon, à travers ces petits vestiges, trop souvent ignorés, qui, pourtant, font partie intégrante du patrimoine de la ville et racontent des histoires passionnantes, parfois tragiques, parfois loufoques.