4eme arrondissement Paris révolutionnaire Quartier des Halles

Nom de rue amputé

saint-efface-rue-saint-martin

Angle de la rue Saint-Martin et de la rue de la Verrerie, 4ème

Après la Révolution française, l’assemblée gouvernante vota, le 14 août 1792, un décret imposant la suppression de tous signes royaux de l’Ancien Régime (Fleur de Lys en tête). Le roi étant, dans la pensée populaire, le représentant de Dieu sur terre, le mot « saint » devait également être proscrit de toutes les plaques de noms de rues comme à l’angle de la rue Saint-Martin et de la rue de la Verrerie. Bonaparte autorisa de nouveau l’affichage de ces inscriptions, en 1802.

A propos de l'auteur

Gino

Gino

Ma soif de savoir et de curiosité m'a poussé à découvrir Paris d'une autre façon, à travers ces petits vestiges, trop souvent ignorés, qui, pourtant, font partie intégrante du patrimoine de la ville et racontent des histoires passionnantes, parfois tragiques, parfois loufoques.

Aujourd'hui, 228 vestiges découverts !