Détails
  • Lieu-dit :
    Hôtel Crillon (5ème colonne en partant de la gauche)
  • Adresse :
    Hôtel de Crillon
  • Date/période du vestige :
    26 août 1944
  • Droit d'accès :
    Gratuit
Accessible
Accessible sans restriction aujourd’hui
  • Lundi

    Accessible sans restriction

  • Mardi

    Accessible sans restriction

  • Mercredi

    Accessible sans restriction

  • Jeudi

    Accessible sans restriction

  • Vendredi

    Accessible sans restriction

  • Samedi

    Accessible sans restriction

  • Dimanche

    Accessible sans restriction

  • 3 décembre 2022 4 h 36 min

Description

Le 26 août 1944, la 5ème colonne de l’Hôtel Crillon est détruite par un chef de char français lors de la descente triomphale du Général de Gaulle sur la place de la Concorde. Terrible quiproquo : suite à des tirs ennemis provenant de l’hôtel Crillon, un témoin de la scène crie « C’est la 5ème colonne » pour dire qu’il s’agit d’un tireur allemand embusqué (expression militaire usuelle). Le chef du char comprend que le tireur est caché derrière la 5ème colonne de l’Hôtel Crillon et ordonne alors de faire feu sur la cible. Plus tard, la colonne a été reconstruite, mais avec un matériau différent, ce qui explique la différence de teinte.

  • fredthuillier
    15 décembre 2020 à 7 h 47 min

    Une anecdote digne de la VIIème Compagnie. 🙂

    • Gino
      15 décembre 2020 à 22 h 04 min

      Belle référence ! C’est vrai que cette histoire est rocambolesque. 🙂

  • Leo
    21 février 2022 à 13 h 33 min

    Merci pour ce partage d’anecdote!

    • Gino
      21 février 2022 à 14 h 14 min

      Avec plaisir Leo !

Ajouter un avis