Traces de répression bonapartiste

Date : 5 octobre 1795

Des impacts de balles sont visibles sur le porche de l’église Saint-Roch. Leur origine remonte à l’insurrection des royalistes le 5 octobre 1795 qui s’opposèrent fermement à la proclamation de la 1ère république. Alors qu’il reculaient, suite à la répression du général Bonaparte, des soldats postés dans le cul-de-sac dauphin les mitraillèrent sur le perron de l’église Saint-Roch. Bilan de la confrontation : 400 morts de chaque côté !

A VOUS DE JOUER

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A propos de l’auteur : Victor

Rédacteur et créateur de Brèves d’Histoire

Victor

Ma soif de savoir et de curiosité m'ont poussé à découvrir Paris d'une autre façon, à travers ces petits vestiges, trop souvent ignorés, qui, pourtant, font partie intégrante du patrimoine de la ville et racontent des histoires passionnantes, parfois tragiques, parfois loufoques.

image/svg+xml