L’Abbaye des cinq pierres

Dates : 1851 à 1899 (de la 2nde à la 3ème république en passant par le second empire)
D’étranges formes rectangulaires empiètent le passage piéton au 16, rue de la Croix-Faubin. Ces cinq dalles en granit, encastrées dans le sol, servaient d’appui à l’échafaud de la prison de la Grande Roquette (aussi surnommé l’Abbaye des cinq pierres) dans le cadre d’exécutions publiques entre 1851 et 1899. Quelques centaines de mètres séparaient l’entrée de la prison de l’échafaud où les condamnés à mort étaient exécutés. Plus de 200 personnes sont passées sous la lame de cette guillotine dont les anarchistes Auguste Vaillant et Emile Henri.

A VOUS DE JOUER

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l’auteur : Gino

Rédacteur et créateur de Brèves d’Histoire

Ma soif de savoir et de curiosité m'ont poussé à découvrir Paris d'une autre façon, à travers ces petits vestiges, trop souvent ignorés, qui, pourtant, font partie intégrante du patrimoine de la ville et racontent des histoires passionnantes, parfois tragiques, parfois loufoques.

image/svg+xml