Sur les traces de l’Exposition Universelle de 1900

Date : 1900

A mi-chemin entre les bords de Seine depuis le pont Alexandre III et l’actuel musée des Invalides, trônait la Porte de Sèvres. Conçue par l’architecte Charles Risler et le sculpteur Jules Coutan en 1900, cette oeuvre faisait partie intégrante de la façade du Pavillon des Manufactures françaises qui exposait les produits de la Manufacture de Sèvres lors de l’Exposition Universelle à Paris. Elle symbolisait l’Art Nouveau, une tendance artistique qui laissait une place importante à la céramique dans les décorations fixes, triomphante durant cet évènement majeur par ses formes nouvelles dessinées avec beaucoup d’intelligence et de finesse. Sur cette oeuvre en grès émaillé, de nombreux motifs végétaux sont visibles et un médaillon central fait apparaitre une femme qui est sans doute une allégorie de l’art potier. Elle est maintenant exposée sur un mur pignon dans le square Félix Desruelles, situé derrière l’église Saint-Germain-des-Prés.

A VOUS DE JOUER

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

168Boulevard Saint-Germain, Paris
Voir l'itinéraire
Accès Square Félix Desruelles Ouverture entre 8:00 et 9:00 Fermeture entre 19:00 et 21:30

A propos de l’auteur : Victor

Rédacteur et créateur de Brèves d’Histoire

Victor

Ma soif de savoir et de curiosité m'ont poussé à découvrir Paris d'une autre façon, à travers ces petits vestiges, trop souvent ignorés, qui, pourtant, font partie intégrante du patrimoine de la ville et racontent des histoires passionnantes, parfois tragiques, parfois loufoques.

image/svg+xml