Peintures bibliques osées

Date : 1858

En 1844, le peintre Jules Jollivet avait pour tâche de décorer le porche de l’église Saint-Vincent-de-Paul, récemment construite. Ses peintures étant trop indécentes, le préfet de l’époque ainsi que la commission des Beaux-arts donnèrent l’ordre de retirer ces peintures à la hâte. Jollivet décida tout de même d’exposer des répliques miniatures de ses œuvres bibliques sur la façade de l’hôtel particulier qu’il se fit construire en 1858.

4 reviews

  1. Les peintures « osées » ont été replacées sur la façade de Saint Vincent de Paul en 2011. Voir http://laerteperedulysse.blogspot.fr/2014/06/eglise-saint-vincent-de-paul-et-square.html
    Ceci dit, il faut que je tâche d’aller voir cette maison de la cité Malesherbes.

    1. Merci pour ce complément d’information. J’irais voir de mon côté la façade de Saint-Vincent-de-Paul 😉 A bientôt !

  2. Intéressant, bête qu’il faille traverser une grille pour découvrir ces peintures…

    1. Faites preuve de patience et vous apprécierez d’autant plus le vestige une fois sur place 😉

A VOUS DE JOUER

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l’auteur : Gino

Rédacteur et créateur de Brèves d’Histoire

Ma soif de savoir et de curiosité m'ont poussé à découvrir Paris d'une autre façon, à travers ces petits vestiges, trop souvent ignorés, qui, pourtant, font partie intégrante du patrimoine de la ville et racontent des histoires passionnantes, parfois tragiques, parfois loufoques.

image/svg+xml