Pub (1 clic = 1 don pour le projet, merci ;))
Détails
  • Adresse :
    16 place des abbesses, paris
  • Date/période du vestige :
    Début 20ème siècle
  • Droit d'accès :
    Gratuit
Accessible
Accessible sans restriction aujourd’hui
  • Lundi

    Accessible sans restriction

  • Mardi

    Accessible sans restriction

  • Mercredi

    Accessible sans restriction

  • Jeudi

    Accessible sans restriction

  • Vendredi

    Accessible sans restriction

  • Samedi

    Accessible sans restriction

  • Dimanche

    Accessible sans restriction

  • 20 septembre 2019 0 h 01 min

Description

Retenu par la Compagnie du métropolitain parisien (CMP) pour la réalisation des accès au métro, Hector Guimard réalisa des entourages (dépourvus de toiture) et des édicules (ouvrages avec toiture) selon deux types : A (sur une trémie à fond carré) ou B (sur une trémie à fond arrondi).

Un édicule de type A à claire-voie fut installé à la station Hôtel de ville. Il fut démonté pour permettre la construction d’un parking souterrain et remonté à la station Abbesses en 1974. Il s’agit du dernier édicule de type A aujourd’hui préservé.

Cette sauvegarde est liée à son classement à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques avec 6 autres stations (Cité, Château d’eau, Ternes, Pigalle, Porte Dauphine et Tuileries) par l’arrêté de protection du 27 juillet 1965 qui imposait de remonter cet édicule en cas de démontage. En effet, il fallut attendre 1978 pour que l’œuvre de Guimard soit réellement protégée avec l’arrêté pris par Michel d’Ornano et portant sur l’inscription à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques de l’ensemble de l’œuvre de Guimard, soit 86 ouvrages. Si cette station n’avait pas fait partie des sept stations classées dès 1965, son destin aurait pu être tout autre.

Lors du remontage de l’édicule, le choix fut porté pour la station Abbesses, ce qui est en quelque sorte un mélange des genres puisque cette station ne fut pas édifiée par la Compagnie du Métropolitain Parisien (CMP) qui avait fait appel au talent de Guimard mais faisait partie de la ligne A du Nord-Sud, société concurrente de Compagnie du métropolitain parisien (CMP) avant que les deux compagnies ne fusionnent le 1er janvier 1930 pour former un réseau unifié.

mood_bad
  • Pas encore de commentaire. Soyez le premier !
  • chat
    Ajouter un avis