Vestige de la numérotation de Paris

Date : 1805

Il fallut attendre le 18ème siècle pour que les maisons de Paris soient numérotées. Jusque là, seules les enseignes permettaient de se repérer dans la capitale. En 1779, une numérotation complètement différente de celle que l’on connait aujourd’hui apparut : des numéros peints couronnaient les entrées. Ils se suivaient d’un côté puis, en retour, de l’autre. Les ruelles et impasses adjacentes portaient les mêmes numéros que la rue principale. Le 4 février 1805, Nicolas Frochot, alors haut fonctionnaire français, révisa cet affichage pour mettre en place les numéros pairs et impairs, en commençant par les rues bordant la Seine. Concrètement, les numéros des rues parallèles au fleuve étaient peints en rouge sur fond ocre et ceux des rues perpendiculaires à la Seine en noir sur fond ocre, comme au 167 rue Saint-Jacques !

A VOUS DE JOUER

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l’auteur : Gino

Rédacteur et créateur de Brèves d’Histoire

Ma soif de savoir et de curiosité m'ont poussé à découvrir Paris d'une autre façon, à travers ces petits vestiges, trop souvent ignorés, qui, pourtant, font partie intégrante du patrimoine de la ville et racontent des histoires passionnantes, parfois tragiques, parfois loufoques.

image/svg+xml