Un Dalí à Paris

Date : 15 novembre 1966

Les excentricités de Salvador Dalí se sont exportées jusqu’à Paris, l’artiste ayant marqué, de ses mains, les pierres de la capitale. En l’honneur d’amis qui tenaient boutique au 27 rue de Saint-Jacques, Dalí a gravé un cadran solaire représentant le visage d’une femme sur une dalle de ciment. Sur son front, la forme d’une coquille Saint-Jacques rappelle discrètement le chemin de Saint-Jacques de Compostelle, les sourcils en flamme évoquent les rayons du soleil. L’inauguration, le 15 novembre 1966, a une eu forte couverture médiatique et a été l’occasion d’une scène assez cocasse : Dali, en haut d’une nacelle, signant l’œuvre avec, en fond musical, la fanfare des Beaux-Arts.

A VOUS DE JOUER

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A propos de l’auteur : Victor

Rédacteur et créateur de Brèves d’Histoire

Victor

Ma soif de savoir et de curiosité m'ont poussé à découvrir Paris d'une autre façon, à travers ces petits vestiges, trop souvent ignorés, qui, pourtant, font partie intégrante du patrimoine de la ville et racontent des histoires passionnantes, parfois tragiques, parfois loufoques.

image/svg+xml