1er arrondissement Quartier des Halles Vestiges architecturaux

Le porche d’entrée de l’Hôtel de Royaumont

porche-hotel-royaumont-2

4 rue du Jour, 1er

A l’arrière de l’église Saint-Eustache, au 4 rue du Jour exactement, on peut découvrir le porche d’entrée de l’Hôtel de Royaumont (Hostel de Royaulmont) datant de 1612. L’Abbaye de Royaumont propriétaire d’une bâtisse sur place depuis plus de 3 siècles y  fit construire en lieu et place de la maison un hôtel particulier. C’est l’abbé de Royaumont (Evêque de Chartres) Philippe Hurault de Cheverny, qui en ordonnât lui-même la construction. L’édifice était visible jusqu’en 1950 et a été reconstruit fidèlement la même année en conservant soubassement, caves et le fameux et imposant porche d’entrée. L’hôtel servait initialement à loger les abbés de l’abbaye mais fut loué en 1625 à l’illustre duelliste François De Montmorency-Bouteville (mort décapité 2 ans plus tard pour ne pas avoir respecté les règles de son activité principale, le duel). Plus tard, la bâtisse accueillit un cabinet littéraire puis, sous la révolution, vendue comme bien national. Au fur et à mesure des années, les activités se succèdent au sein de l’hôtel, avec un commerce de faïence (la maison L.BONNET) il y a bien longtemps, jusqu’à aujourd’hui, un couturier de luxe. Les 2 chiens en faïences qui ornaient de part et d’autre le porche ont, semble-t-il, disparu avec le départ de la maison L. BONNET.

porche-hotel-royaumont-portrait porche-hotel-royaumont

archive-porche-hotel-royaumont

Hôtel de Royaumont et son porche au début du XXème siècle.

A propos de l'auteur

Cédric

Cédric

Passionné par Paris et son histoire, je découvre la ville au fil de mes balades depuis 6 ans et depuis 1 an à travers la vision de l'objectif de mon appareil photo. A 39 ans, je reste fasciné par les lieux magiques que recèle Paris et dont je ne me lasse pas.

Aujourd'hui, 228 vestiges découverts !