Demi-tour, malheureux !

Levez la tête rue Rataud et observez cette étrange barre de fer suspendue, sertie de crochets… Elle supportait, jadis, une grille bloquant l’accès à la voie (nommée Cul-de-Sac des Vignes). De l’autre côté, se tenait un cimetière où les victimes de la peste et du choléra étaient enterrées. Cette grille avait été installée par des communautés religieuses possédant des immeubles de chaque côté de la rue afin d’écarter les passants mal attentionnés.

A VOUS DE JOUER

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l’auteur : Gino

Rédacteur et créateur de Brèves d’Histoire

Ma soif de savoir et de curiosité m'ont poussé à découvrir Paris d'une autre façon, à travers ces petits vestiges, trop souvent ignorés, qui, pourtant, font partie intégrante du patrimoine de la ville et racontent des histoires passionnantes, parfois tragiques, parfois loufoques.

image/svg+xml