Les anciennes fontaines de la Porte de Saint-Cloud

Date : 1936

L’Exposition internationale des « Arts et des Techniques appliqués à la Vie moderne », plus simplement appelée Exposition Universelle (de 1937) a laissé son empreinte sur le patrimoine architectural de la ville de Paris : construction du Palais de Tokyo et du Palais de Chaillot ainsi que modernisation de la Tour Eiffel (suppression des arcades du 1er étage, mise en place d’un nouvel éclairage). C’est à deux pas de la Porte de Saint-Cloud que l’on peut observer un autre témoignage de l’Exposition Universelle, se dressant au milieu de la Place du même nom : deux colonnes-fontaines jumelles marquant l’entrée d’une des annexes de l’Exposition Universelle, consacrée aux sports et à la chasse. Elles ont été sculptées par Paul Landowski, célèbre notamment pour la réalisation de la statue du Christ Rédempteur sur les hauteurs de Rio de Janeiro. Ces colonnes hautes de 10m sont posées sur un soubassement de quatre niveaux circulaires et un socle décoré par des médaillons en bronze représentant des animaux aquatiques et la comédie italienne. Les bas-reliefs style art déco qui les entourent évoquent deux styles de vie différentes : la vie campagnarde pour l’une et la vie citadine pour l’autre.

Le projet « Les Fontaines Les Sources de la Seine » lancé en 1936 devait se baser sur des matériaux en verre, ce qui, pour l’époque, semblait prématuré et pour des raisons techniques et financières, la pierre fut privilégiée. Les 2 colonnes ruisselèrent de l’eau à profusion jusqu’à la fin des années 80, spectacle fabuleux qui mis en valeur ces oeuvre d’arts pendant plus d’un demi-siècle, comme vous pouvez le voir sur ces photos :

La mise en eau a été arrêtée pour des raisons de préservation des deux édifices. Le ruissellement le long de la paroi en pierre faisait verdir les bas-reliefs en seulement quelques semaines. Une remise en eau semble pour le moment proscrite, bien que dommage pour la mise en avant des deux colonnes-fontaine, mais légitime vu la beauté de ces sculptures. Peut-être peut-on au moins espérer un remplissage des bassins qui servent fréquemment de poubelle et surtout le tracé d’un ou plusieurs passages piétons menant à la place centrale permettant à tous les curieux de passage de découvrir ces colonnes en toute sécurité.

A VOUS DE JOUER

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A propos de l’auteur : Victor

Rédacteur et créateur de Brèves d’Histoire

Victor

Ma soif de savoir et de curiosité m'ont poussé à découvrir Paris d'une autre façon, à travers ces petits vestiges, trop souvent ignorés, qui, pourtant, font partie intégrante du patrimoine de la ville et racontent des histoires passionnantes, parfois tragiques, parfois loufoques.

image/svg+xml