16eme arrondissement Vestiges de guerre

Le blockhaus de la Porte Dauphine

blockhaus-porte-dauphine

Face au 45 de l’avenue du Maréchal-Fayolle, 16ème

C’est près de la Porte Dauphine, dans un cadre verdoyant, que se cache l’un des derniers blockhaus de Paris. Construite en 1941 et hébergeant un poste de commandement de la marine allemande, cette forteresse bétonnée se tient sur 2 niveaux (r.d.c + sous-sol) et s’étend sur 386 m2. Dès 1952, l’explorateur polaire Paul-Emile Victor avait à disposition ce bâtiment pour la préparation de ses expéditions au pôle Nord. Il s’en servira pendant près de 5 décennies. Il utilisait notamment le sous-sol du blockhaus pour la mise en ordre de son matériel d’exploration et l’espace boisé à proximité du bâtiment pour tester ses abris polaires. En 2010, la Mairie de Paris avait pour ambition de remplacer la fortification par des logements HLM écologiques mais la fronde des riverains obligea les élus à abandonner le projet et, par conséquent, préserver ce vestige. Le devoir de mémoire vous salue, chers riverains !

blockhaus-porte-dauphine-ensemble

 

entree-blokhaus-porte-dauphine

Entrée du blockhaus Porte Dauphine

evacuation-blockhaus-porte-dauphine

Probablement des embouchures pour la mise en place de canons

evacuation-blockhaus-porte-dauphine2

Probablement une évacuation d’air

 

A propos de l'auteur

Gino

Gino

Ma soif de savoir et de curiosité m'a poussé à découvrir Paris d'une autre façon, à travers ces petits vestiges, trop souvent ignorés, qui, pourtant, font partie intégrante du patrimoine de la ville et racontent des histoires passionnantes, parfois tragiques, parfois loufoques.

Aujourd'hui, 228 vestiges découverts !